Tour de l’avenir 2010 : suite et fin

La quatrième étape du Tour de l’avenir 2010 a eu lieu le 9 septembre entre Ambert (Puy-de-Dôme) et Vals-les-Bains (Ardèche), soit 183 kilomètres.
Le Français Romain Hardy a remporté l’étape en 4 heures 33 minutes et 53 secondes, suivi d’un autre coureur français, Romain Bardet, et de l’Allemand David Rosch.
Le classement général : le Belge Yannick Eijssen est toujours en tête, viennent ensuite Romain Bardet et le Colombien Jarlinson Pantano Gomez.

La cinquième étape s’est déroulée le 10 septembre entre Vals-les-Bains et Loriol-sur-Drôme (Drôme), soit une distance de 153 kilomètres.
C’est le coureur allemand John Degenkolb qui a gagné l’étape en 4 heures 1 minute et 13 secondes, suivi d’un Espagnol, Jesus Herrada Lopez, et du Portugais Nelson Oliveira une seconde plus tard.
Le classement général reste inchangé.

La sixième étape a été courue le 11 septembre entre Saillans (Drôme) et Risoul (Hautes-Alpes), sur une distance de 204 kilomètres.
Nairo Alexander Quintana Rojas (Colombie) a fini premier de l’étape en 5 heures 44 minutes et 31 secondes, suivi de l’Américain Andrew Talansky et de l’Espagnol Mikel Landa Meana, avec tous deux 39 secondes de retard.
Le classement général évolue : c’est Nairo Alexander Quintana Rojas qui prend la tête, avec derrière lui le Néerlandais Tom Jelte Slagter et un autre coureur colombien, Jarlinson Pantano Gomez.

Enfin, la septième et dernière étape a eu lieu le 12 septembre entre Guillestre et Risoul, deux villes des Hautes-Alpes, avec une distance de 13,5 kilomètres.
C’est Nairo Alexander Quintana Rojas qui l’a remportée en 33 minutes 35 secondes. Derrière lui arrivent Andrew Talansky (47 secondes plus tard) et Jarlinson Pantano Gomez (encore 30 secondes plus tard).

C’est donc Nairo Alexander Quintana Rojas qui gagne ce Tour de l’avenir 2010, suivi par Andrew Talansky et Jarlinson Pantano Gomez.
Le maillot vert revient à John Degenkolb, le maillot à pois à Jarlinson Pantano Gomez, et l’équipe victorieuse est celle de Colombie, suivie des équipes espagnole et française.