Tour de l’avenir 2010 : premières étapes

Le 5 septembre 2010 a débuté la dernière édition du Tour de l’Avenir, au sein duquel concourent des équipes nationales dont les membres sont de jeunes cyclistes âgés de moins de 22 ans.

Le prologue du Tour de l’Avenir 2010 s’est déroulé dans la ville de Vierzon (Cher), sur une distance d’un peu moins de 8 kilomètres.
Il a été remporté par le coureur américain Taylor Phinney en 8 minutes et 55 secondes, suivi par le Britannique Alex Dowsett en 9 minutes et 1 seconde, et par l’Australien Michael Matthews une seconde plus tard.

La première étape qui s’est déroulée le 6 septembre a relié Vierzon à Saint-Amand-Montrond (Cher), soit une distance de 144 kilomètres.
C’est l’Allemand John Degenkolb qui l’a remportée en 3 heures 37 minutes et 5 secondes, suivi par Michael Matthews et par le Polonais Michal Kwiatkowski.
À l’issue de cette étape, le classement général est le suivant : maillot jaune pour Taylor Phinney, derrière lequel se trouvent Alex Dowsett et Michael Matthews.

La deuxième étape, courue le 7 septembre, reliait Saint-Amand-Montrond et Cusset (Allier), soit 150 kilomètres.
Le Français Anthony Delaplace l’a gagnée en 3 heures 53 minutes et 21 secondes, avec 5 secondes derrière lui le Néerlandais Bert Jan Lindeman, et 3 secondes plus tard le coureur français Romain Hardy.
Suite à cette étape, Alex Dowsett prend la tête du classement général, suivi par Michael Matthews et Anthony Delaplace.

La troisième étape s’est déroulée le 8 septembre entre Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier) et le Col du Béal (situé à la frontière entre la Loire et le Puy-de-Dôme), représentant une distance de 157 kilomètres.
Le Belge Yannick Eijssen en est sorti vainqueur en 4 heures 11 minutes et 48 secondes, suivi du Colombien Darwin Atapuma (4 heures 12 minutes et 9 secondes) et de l’Américain Andrew Talansky 5 secondes plus tard.

À la fin de cette étape, c’est Yannick Eijssen qui s’empare de la tête du classement général, suivi de Jarlinson Pantano Gomez (Colombie) et du coureur néerlandais Tom Jelte Slagter.
Au terme de la troisième étape, John Degenkolb détient le maillot vert, l’équipe colombienne est en tête, et Bert Jan Lindeman est le meilleur grimpeur.